En breton = Boc'h ruz ou Brennid ruz ou Bruch ruz ou Kofig ruz....
Espèce protégée
Le rougegorge est un oiseau familier du jardin et des abords de la maison. Il est facile à reconnaître avec son plastron orange : il faut noter que les jeunes ne le porte pas tout de suite.
Il sautille sur le sol, sortant d'une haie où il aime bien se cacher. Cet oiseau n'est pas trop farouche et il n'hésite pas à approcher de la maison ou du jardinier pour chercher sa nourriture. Il m'est arrivé d'en trouver dans le sous-sol de la maison, lorsque la porte est restée ouverte.
Le rougegorge est fidèle à son territoire ( de 0,2 à 1 ha) et il chassera les intrus qui osent s'y aventurer.
Son cri d'alarme est un tictictic répété et assez sonore : il signale la présence d'un chat ou d'un autre prédateur. Il émet également un chant plus mélodieux toute l'année, perché en haut d'une haie ou d'un arbre. Ce chant est toutefois plus fréquent et plus joyeux au printemps et en été.

Ecouter son chant ou son cri:

NB: il faut Windows Media Player ou un autre lecteur MP3 (VLC,...) sur votre ordinateur.
APPEL:
CHANT:
Son de www.xeno-canto.org
Pour revenir à la fiche de l'oiseau, fermer la nouvelle fenêtre ou l'onglet ouvert.

Habitat du rougegorge:

Il était forestier à l'origine, mais il vit actuellement dans les zones bocagères, les parcs et les jardins.

Localisation - migration -recensement du rougegorge:

Il est nicheur sédentaire ou migrateur. Ceux qui vivent dans l'ouest et le sud de la France sont essentiellement sédentaires. Les migrateurs qui sont essentiellement des femelles descendent vers l'Aquitaine, l'Espagne et l'Afrique du Nord. La France reçoit des oiseaux de l'Europe centrale et du nord ( départs mi et fin septembre et retours en mars- avril) . 10 millions de couples nicheurs dans les années 2000. La population serait en augmentation.
Rougegorge

La reproduction du rougegorge :

Il niche dans un talus, une haie...Le nid est composé de feuilles et d'herbes. Il est couvert. La ponte est de 4 à 6 oeufs blancs mouchetés de brun-roux, en 2 fois, d'avril à juin.

La nourriture du rougegorge

Il se nourrit surtout au sol , mais parfois aussi en voletant : insectes, araignées, vers, baies, graines. En hiver, il vient également se nourrir dans les mangeoires.

SOUS-ESPECES du rougegorge

Erithacus rubecula : la plus commune en France
Erithacus melophilus : couleurs plus accentuées et contrasrés ( Iles Britanniques)
Erithacus witherbyi : taille plus petite ( Corse)

Description du rougegorge :

Tête Dessus brune - Plastron orange - Oeil noir Bec : petit, pointu, sombre
Dos Brun
Ventre Beige - Gris clair
Ailes Brunes
Queue & Brune
Pattes Brunes
LE ROUGEGORGE: Ordre des passériformes ; Famille des turdidés ;
Erithacus rubecula
Autres espèces : Rouge-gorge d'Asie orientale (Erithacus komadori) - Rouge-gorge du Japon (Erithacus akahige)

Photos

Diaporama de photos du rougegorge

Lire