En breton = Meleneg
Espèce protégée
Le verdier est visible en hiver dans le jardin et autour de la maison. Il est souvent perché dans les arbres et les conifères (sapins, cyprès).
Au printemps et en été, on peut entendre son chant , des viiit sonores et réguliers, mais il peut aussi émettre des mélodies assez prolongées.
Lorsque l'on pose des mangeoires, il y vient assez souvent , avec les moineaux et les mésanges . Il ne dédaigne pas les boules de graisse.
De loin on peut le confondre avec les moineaux car il a la même taille et la même forme. En hiver la distinction entre le mêle et la femelle est plus difficile à faire. Dès le printemps, c'est plus facile : le mâle est plus coloré avec des nuances jaunes que la femelle ne possède pas.
Dans mon environnement, à Pleyben en Bretagne, le nombre de verdiers visibles a nettement diminué depuis quelques années (constat 2017-2018)...??

Ecouter son chant ou son cri:

NB: il faut Windows Media Player ou un autre lecteur MP3 (VLC,...) sur votre ordinateur.
APPEL:
CHANT(1):
CHANT(2):
Son de www.xeno-canto.org
Pour revenir à la fiche de l'oiseau, fermer la nouvelle fenêtre ou l'onglet ouvert.

Habitat du verdier :

On peut voir le verdier dans les lisières forestières, les jardins, les parcs, et les landes boisées.

Localisation - migration -recensement du verdier

Le verdier est en général un nicheur commun, sédentaire. Mais certains sont migrateurs ou erratiques.
La France et la Bretagne accueillent des oiseaux venus des pays du nord et du nord-est de l'Europe. La migration commence de fin août à à novembre, les retours , de début février à fin avril.
Au cours des années 2000, on recensait 2 ou 3 millions de couples en France. En Bretagne, les recensements effectués de 1989 à 2007 ont révélé un déclin lent et continu des effectifs.
Verdier d'Europe

La reproduction du verdier

Le verdier construit son nid dans les buissons ou les arbres (en général des conifères). Le nid, en forme de coupe, est constitué d'herbe et de tiges , l'intérieur est garni de poils et de plumes.
La ponte a lieu d'avril à juillet, en une ou deux nichées de 4 à 6 oeufs blancs-crème légèrement tachetés.
Oeuf de verdier
Nichée de verdier d'Europe

La nourriture du verdier

Souvent au sol : graines d'arbres, d'arbustes ou plantes herbacées . Il mange également des baies, des fruits à coque dure. Il est un visiteur régulier des mangeoires.

Sous-espèces du verdier d'Europe

Il existe 4 sous-espèces en France :
Carduelis chloris chloris,
Carduelis chloris aurantiiventris (sud de la France)
Carduelis chloris madaraszi (Corse),
Carduelis chloris harrisoni (Grande Bretagne)

Description du verdier d'Europe

Tête Verte pomme avec une têche sombre autour de l'œil (M) - verte plus terne (F)  Bec : conique et assez court
Dos  Vert pomme (M) - plus terne (F)
Ventre   Vert pomme (M) - plus terne (F)
Ailes   Vertes pomme avec des bandes jaunes (M) - plus ternes sans jaune (F)
Queue  Verte pomme avec bords jaunes (M) - plus terne (F)
Pattes Claires couleur chair
LE VERDIER: Ordre des passériformes ; Famille des Fringillidés
Chloris Chloris
Parents proches : le tarin des aulnes (Carduelis spinus) - Le serin cini (serinus serinus) - Le venturon montagnard (serinus citinella) - Le sizerin flammé (acenthis flammea)

Photos

Diaporama de photos du verdier d'Europe

Lire